L'épidémie s'est étendue aux royaumes de Diamant, de Rubis et de Perle.
Toutefois, leurs frontières ne sont pas encore fermés, puisque la situation n'est pas encore aussi pire qu'à Opale.
Veuillez prendre cet avancement en compte lors de vos prochains rps

Si possible, veuillez favoriser les personnages masculins, les pvs et les scénarios lors de votre inscription. Merci!


Partagez | 
 

 Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse d'Émeraude
Messages : 113
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Dim 9 Oct - 21:32

Freya s’était lever ce matin et s’était diriger vers le bain chaud, après s’être bien nettoyer et avoir profiter du calme de ses lieux pendant une bonne trentaine de minutes, elle alla enfiler une tunique propre d’écuyer et c’était diriger vers la bibliothèque, vu que son maître avait eu une rencontre importante et surtout en privé. Son écuyère n’avait pas pu l’y accompagner. Elle en avait donc profiter pour se diriger vers sa pièce préférée du château.

Freya, rentra dans la bibliothèque, cette pièce qui était souvent vide à cette heure, elle en profita pour commencer à chercher le livre qu’elle espérait tant trouver. Elle connaissait plusieurs ouvrages déjà et adorait y passer du temps, donc ce n’était pas vraiment une corvée d’y être. Elle s’inquiétait beaucoup de l’épidémie qui terrassait les personnes. Alors elle arpentait les rayons de la bibliothèque afin de savoir s’il y en avait déjà eu une qui avait fait autant de dommage ou encore pour comprendre le froid qui y régnait. En fait, elle espérait pouvoir comprendre et arriver à sa mère avec une réponse qui allait l’aider dans sa quête d’arrêter le tout et d’aider le peuple.

Freya venait de remettre ses cheveux derrière ses oreilles pointues afin de mieux voir les livres hauts et essayait de déchiffrer les titres des livres. Elle se rappela tout de même plusieurs rencontres en ses lieux. Il y avait dans sa classe, une étudiante qui aimait autant qu’elle la lecture et qu’elle avait déjà rencontrer plusieurs fois ici. Cette fille était rendue l’écuyer de sa mère et elle l’enviait un peu car elle passait beaucoup de temps en présence de celle-ci. Par contre Velessia avait souvent rappeler à sa fille que l’envie n’était pas une bonne émotion à avoir car dans la vie il faut apprécier ce que l’on a. Difficile de le mettre en pratique dans ce contexte. Freya vit donc un livre qui lui serait peut-être pratique, alors elle s’approcha d’une table pris une chaise et la traina doucement sur le sol jusqu’au bon endroit. Elle grimpa alors sur celle-ci s’accota sur la bibliothèque et se donna un élan pour l’atteindre, mais il était encore une fois trop haut. Elle redescendit et chercha quelque chose qu’elle pourra empiler afin de pouvoir grimper à la bonne hauteur. Elle trouve une bonne en bois et venue la mettre sur sa chaise, pour enfin grimper, elle n’était pas vraiment en équilibre, mais si elle chutait elle pourrait se soigner elle-même, alors ça ne l’inquiétait pas.
Revenir en haut Aller en bas
écuyer d'émeraude
crédits : Eden Memories
race : Humain
royaume : Je réside à Émeraude mais je suis née dans le royaume de Perle
âge : 16 ans
métier : Écuyère de Vëlessia
Messages : 893
Âme-soeur : Elias Riversen

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Dim 16 Oct - 18:54

Les êtres sensibles et intelligents, qui passent leur temps à aider les autres, n'ont peut-être jamais le temps de chercher le bonheur pour eux-mêmes.

La bibliothèque est un bon endroit pour m'isoler, me sentir seule et être véritablement seule me fait du bien. Au moins, quand je suis seule je n'entends pas les gens qui ne m'apprécient pas médire sur moi. Je ne suis pas parano ! J'en ai entendu des propos sur moi et plus d'une fois ! Certaines personnes pensent que je suis un monstre, je les ai entendu. Je ne suis pas du genre à écouter aux portes, c'est plus par hasard qu'autre chose que je les entends. Vous savez, passer près d'une pièce pas totalement fermée où des personnes pensent être en sécurité pour parler. Et puis les jardins aussi, c'est un bon endroit pour parler en croyant pouvoir parler librement. Chaque fois que j'entends ce genre de choses, c'est comme un coup de poignard pour moi. Je n'ai rien d'un monstre pourtant, je veux être quelqu'un de bien et je crois que je le suis. Par exemple, j'aide les enfants de villages environnants à monter à cheval, Fantôme appréciant la compagnie des enfants – surtout quand ceux-ci ont de quoi manger pour lui – il fait un très bon destrier sur qui apprendre l'équitation. Aujourd'hui il fait beau mais il fait froid, en même temps avec l'hiver qui s'est installé – plus tôt que prévu certes ! – il est normal qu'il fasse froid. Je n'ai guère envie de traîner au-dehors et je préfère donc me réfugier dans la bibliothèque, il n'est pas l'heure de se coucher, étant en plein milieu de l'après-midi. Vëlessia m'a donné quelques heures de tranquillité, deux-trois heures, avant que nous recommencions à nous entraîner. J'espère qu'elle voit que je fais des efforts pour m'améliorer, je crois même qu'en ce moment j'y arrive ! Ma musculature n'est pas des meilleures pour que je sois endurante en combat, mon maître peut l'emporter haut la main, mais Vëlessia est une adulte alors que moi, mon corps doit encore se développer. Pourtant, j'ai vraiment l'impression de m'améliorer, pour une fois que j'ai cette sensation !

Je ne sais pas trop ce que je cherche ici, sûrement un nouveau livre à lire avant de m'endormir, ça m'apaise et puis, c'est toujours agréable de lire. La bibliothèque est tellement grande que je pense qu'il faudrait plus d'une vie pour pouvoir lire tout ce qu'il y a à l'intérieur. Même s'il fait frais ici, il fait moins froid qu'à l'extérieur. Peut-être faudrait-il penser à allumer un feu dans une des cheminées ? Bon ok, un feu avec tous ces livres dans la pièce, c'est plutôt risqué, mais dans une cheminée les flammes sont rapidement maîtrisées. Peut-être que j'irais dans ma chambre une fois que j'aurais trouvé un livre, allumer un bon feu de cheminée et lire pendant que le temps qui m'est alloué passe. Parce qu'entre la bibliothèque et la chambre que je partage avec mon maître, celle-ci est tout de même plus confortable et plus ameme à garder la chaleur. Ce sont deux lieux que j'apprécie, habituellement je peux y être seule durant la journée, même s'il est bien entendu évident que la chambre que je partage ne me donne pas acte de solitude lorsque la nuit tombe. Je me sens en sécurité quand je dors dans la même pièce que mon maître ou tout près d'elle, après six ans à ses côtés, elle est devenue rapidement un modèle pour moi, quelqu'un que j'admire. Passer les premiers instants où j'étais surexcitée à l'idée d'être son écuyère, j'ai grandi et mon avis a changé, j'ai peur de la décevoir, peur de mal faire, j'aimerais qu'elle soit fière de moi et j'espère que je deviendrais un bon chevalier et que je serais un bon professeur pour mon futur écuyer. J'ai presque deux ans devant moi avant de le devenir, mais c'est tout de même quelque chose qui m'inquiète.

Tiens ! Je ne suis donc pas seule dans la bibliothèque. Mon regard va se fixer sur cette adolescente, écuyère du chevalier Théodora si je ne me trompe pas, qui semble vouloir attraper un livre. Croisant les bras, j'incline légèrement la tête sur le côté « Tu sais que si tu utilises ta télékinésie ça sera bien plus facile d'attraper le livre que tu souhaites ? » C'est qu'elle n'a pas choisi la solution la plus facile à essayer de l'attraper en étant ainsi en plus ou moins équilibre sur une boîte et une chaise. Pour ma part, j'aurais directement choisi d'utiliser la télékinésie, plus facile, plus rapide, moins de risques. Quoique, si on ne maîtrise pas assez bien ce don, on peut rapidement se retrouver avec tous les livres de l'étagère qui nous tombent dessus. « Tu veux que je t'aide ? » Peut-être fait-elle partie de ces personnes qui ont des difficultés avec ce pouvoir ? Tout le monde a des forces et faiblesses, que ça soit dans la magie ou dans les actes de tous les jours. J'ai moins de force que certaines filles de mon âge, mais je suis plus rapide. Je contrôle plutôt bien mes pouvoirs, voire même bien en fait … et cela ne me dérangerait pas le moins du monde de l'aider.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse d'Émeraude
Messages : 113
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Lun 17 Oct - 4:56

Alors que la jeune Freya était perché en haut de sa boîte et sur sa chaise étirée de tout son long, elle entendit alors l’écuyère de sa mère lui parler, mais comme elle ne l’avait pas entendue arriver, elle avait fait un saut et avait risquer de se ramasser tout en bas, elle s’était rattraper de justesse par la bibliothèque devant elle et souria un peu à la jeune fille de son âge. C’est alors qu’elle la vit la tête tourner, une fois l’équilibre de retour et elle l’écouta attentivement. Elle l’avait déjà vue dans cette pièce et elle savait que C’était pour elle aussi une passion. Elle changea de visage tout à coup, pourquoi n’y avait-elle pas penser, utiliser sa magie était beaucoup moins dangereux que cette technique. Moins dangereux ? Elle n’en était pas certaine, elle était de mieux en mieux pour utiliser ce pouvoir, mais elle n’en avait pas le réflexe. Elle avait tellement pensé à ce fichu livre qu’elle n’avait pas chercher d’autres solutions. Cependant, elle aimait aussi faire travaille ses muscles et son agilité. Elle avait un corps frêle et n’était pas nécessairement un fardeau, car sa rapidité d’exécution était aussi une force pour celle-ci. Sa mère avait des bras musclés pour soulever une épée et également l’utiliser pendant de longues minutes, ce que celle-ci ne pouvait pas faire, à son grand découragement. Freya ne croyait pas que celle-ci soit un monstre par contre, elle avait elle-aussi entendue les ragots et les opinions des autres dans le château, comme elle était de nature plutôt à l’écoute, elle trouvait cela triste pour celle-ci, mais étant également de nature solitaire, elle n’avait jamais senti le besoin de se mêler aux autres, alors elle n’avait jamais vraiment eu de contacts réels avec celle-ci. Lorsqu’elle regardait le lien que pouvaient avoir deux chevaliers ensemble, elle ne comprenait pas à quel point ils étaient liés en tant qu’amis. Pour ce qui est de son pouvoir, elle avait surtout peur que celle-ci découvre qui était sa véritable mère. Mais sa plus grande peur demeurait de voir sa mère mourir sur le champ de bataille devant elle et de ne pas pouvoir la soigner après. Freya était une excellente guérisseuse c’était son pouvoir le plus fort, alors sa peur était justifiée. Elle souria tout de même car elle venait de la sortir de ses pensées et elle la regarda. Elle lui offrait son aide, elle souria et lui dit doucement.

« Oui je n’y ai pas penser, j’essayais de me faire des muscles un peu »

Dit-elle tout sourire en voulant faire un peu d’humour. Elle redescendit doucement de la boîte et la regarda sans effacer son magnifique sourire.

« Une chance que tu es venue car ça aurait pu mal finir et je n’y avait pas penser pour être honnête, merci de la solution. »

Elle fit voler le livre jusqu’à elle et le prit lorsqu’il était accessible. Elle maîtrisait bien ses pouvoirs tout de même, car c’était une des choses qu’elle pouvait pratiquer souvent et seule peu importe l’heure de la journée ou de la nuit. Elle n’avait pas toujours le réflexe de les utiliser, mais ce n’était pas de mauvaise volonté. Elle la regarda !

« Est-ce que tu es venue chercher un livre en particulier ? Je peux peut-être t’aider. En passant, je m’appelle Freya »

Dit-elle en souriant et lui tendant la main comme pour rendre les présentations plus officielles entre les deux adolescentes. Elle ne savait pas en fait, si Isaiah était au courant de son prénom, malgré le fait que les deux n’étaient pas tout à fait proches.
Revenir en haut Aller en bas
écuyer d'émeraude
crédits : Eden Memories
race : Humain
royaume : Je réside à Émeraude mais je suis née dans le royaume de Perle
âge : 16 ans
métier : Écuyère de Vëlessia
Messages : 893
Âme-soeur : Elias Riversen

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Dim 6 Nov - 18:09

Les relations sont sûrement le miroir dans lequel on se découvre soi-même.

Même si je sais que plusieurs écuyers apprécient la bibliothèque, je sais que bien d'autres préfèrent les activités extérieures. J'aime les deux, mais être enfermée en ce lieu de connaissances met tout ce qu'il y a de plus agréable. Généralement désert, ou ayant peu de personnes, il y règne un calme agréable. Avec l'hiver qui s'est installé plus tôt cette année, la température se rafraîchit de plus en plus et les gens préfèrent rester dans le château que dans ses aménagements extérieurs, c'est compréhensible. Moi-même, je préfère être au chaud que dans le froid. Nous avons plus tendance à tomber malade lorsque nous sommes exposés à de basses températures. Parfois, il m'arrive juste de vouloir me réfugier ici pour être au calme, sans avoir un réel besoin de lecture. La solitude me plaît bien et ne me dérange guère. Élias n'étant pas un écuyer mais l'apprenti de maître Talanian, nos emplois du temps n'ont pas toujours la possibilité de nous donner des moments pour nous deux. Chaque chevalier élève à sa manière son écuyer et là aussi, les emplois du temps divergent, mais il est, selon moi, plus facile de croiser un autre de mes semblables qu'Élias qui est souvent retenu auprès de mon ancien professeur. Même si j'aime la solitude, je reste quelqu'un de sociable qui aime apporter son aide. Alors, sans hésitation, je propose mon aide à cette adolescence qui est elle aussi une écuyère, j'ai de vagues souvenirs d'elle lorsque nous étions encore des élèves de maître Talanian, j'en conclus donc qu'elle a mon âge ou à peu près.

« De rien. » répondis-je à son remerciement même si je n'ai pas eu à intervenir. C'est vrai que ça aurait pu mal se faire finir, une mauvaise chute et elle aurait pu être blessée, ou pire ! Mourir ! Mais n'y pensons plus, maintenant qu'elle a les deux pieds sur le sol. Elle s'appelle donc Freya, son prénom me dit quelque chose, elle fait partie des écuyers, ça j'en suis sûre, pas à cent pour cent, mais il n'en reste pas moins que je suis persuadée qu'elle est une écuyère. Elle n'a aucunement l'air de faire partie des serviteurs – et de toute manière, si elle en faisait partie, elle ne serait sûrement pas là – elle n'a pas non plus l'air d'être de ses nobles et membres de la royauté qui viennent s'entretenir auprès du roi, ni même d'une marchande. Il me semble l'avoir déjà vu plus d'une fois auprès de la chevalière Théodora ce qui me fait un peu plus affirmer le fait qu'elle est écuyère. « Isaiah. Si je ne me trompe pas, nous avons été ensemble en tant qu'élèves de maître Talanian, non ? » peut-être ne se souvient-elle pas de moi, il y a tant d'enfants qui apprennent à maîtriser leurs dons « Oh, je ne sais pas trop ce que je recherche. J'ai fini il y a peu le livre que j'avais pris pour lire avant de m'endormir, c'est à voir selon la tentation. Et toi, que cherchais-tu ? Au fait, tu es l'écuyère du chevalier Théodora, c'est ça ? » Je lui serre volontiers la main, ça donne un petit côté officiel à nos présentations même si nous nous connaissons sans doute déjà en ayant grandi ensemble pendant plusieurs années. Sourire sur les lèvres, je suis contente, elle ne semble pas me voir comme un monstre comme certains croient que je suis, peut-être pourrions-nous devenir amies dans un avenir prochain ? Mais nous ne nous précipitons pas ! Je la connais à peine et qui sait, peut-être que nous nous entendrons pas.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse d'Émeraude
Messages : 113
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Mar 22 Nov - 5:07

Freya quant à elle savait exactement qui elle avait en face d’elle, naturellement car cette jeune fille partageait le quotidien d’une personne qui lui était très cher et elle avait même espérer devenir son écuyer et juste pouvoir profiter de moments avec sa mère. La vie avait cependant décider autrement et après une petite déception, elle était plutôt heureuse d’avoir été avec le Chevalier Théodora car cela lui avait fait connaître un autre chevalier et surtout une deuxième personne qui l’aidait à devenir une femme d’exception. Probablement même que Freya prenait un peu plus les règles de Théo au sérieux car elle n’était pas sa mère. Malgré tout Freya était une jeune fille des plus dociles. Elle avait été un peu perdue dans ses pensées lorsque Isaiah lui parla doucement et elle se présenta, elle lui souria toujours.

« En effet, tu ne te trompes pas, nous avons été dans la même classe, nous avons le même âge. »

Dit-elle tout sourire, voyant bien dans le visage de la jeune femme devant elle qu’elle tentait de comprendre ou elle avait entendu ce nom et surtout de la replacer dans ses souvenirs, ce qu’elle lui laissa le temps de faire et toujours avec son immense sourire elle répondu à la question.

« Oui en effet je suis l’écuyère du chevalier Théodora et toi du chef Velessia c’est bien cela ? »

Fallait quand même préservée un peu l’anonymat autour d’elle, déjà qu’elle était très souvent en présence du grand chef, alors que la majorité des jeunes la craignaient car elle était très exigente et représentait une source d’autorité extrême, Freya n’avait jamais eu ses yeux et ses pensées car elle la connaissait d’un côté que personne d’autre ne connaissait, celui d’une mère d’une grande tendresse et d’amour maternelle. Par la suite, elle avait entendu son commentaire. Elle pouvait peut-être l’aider, même si elle était souvent ici

« Quel livre tu viens de terminer et quels types de livres aimes-tu lire ? Plutôt historique, géographique, raconteurs, des fables »

Dit-elle en tenant son livre contre elle. Elle voulait en savoir plus sur les maladies qui avaient décimer beaucoup de personnes par la mort par le passé. Elle tentait par le fait même de mieux comprendre ce qui se produisait sur le continent et espérait surtout pouvoir un jour se promener et découvrir les plaisirs que chaque royaume avait et surtout leurs joyaux personnels sans avoir peur de mourir. Freya était de nature solitaire car c’était plus facile pour elle se cacher sa véritable identité et sinon elle était en présence d’adultes. Les contacts avec ses pairs étaient très rares, elle voyait en Isaiah une jeune femme comme elle, tranquille, avec une volonté sans borne et très travaillante. Elle voyait en elle une possibilité d’amitié, mais bon elle ne se laissera pas embarquer là-dedans très facilement, car elle était de nature craintive, mais ce n’était pas ses pouvoirs qui lui faisait peur, c’était de souffrir ou encore de se faire utiliser.

_________________

My family, Velessia, Morgane, Alice and Freya
They are the most precious person for me. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
écuyer d'émeraude
crédits : Eden Memories
race : Humain
royaume : Je réside à Émeraude mais je suis née dans le royaume de Perle
âge : 16 ans
métier : Écuyère de Vëlessia
Messages : 893
Âme-soeur : Elias Riversen

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Dim 27 Nov - 1:55

Le désir de connaître le pourquoi et le comment est appelé curiosité.

Bien, sa réponse confirme ma pensée, nous avons été effectivement dans la même classe. On ne sait jamais, j'aurais peut-être pu me tromper ! Certaines personnes font plus âgées que leurs âges et d'autres semblent plus jeunes alors qu'elles sont nées avant vous. Comme j'apprends qu'elle est en effet l'écuyère du chevalier Théodora, il y a tellement de monde dans le château que parfois il est possible de s'y perdre dans les noms et dans les emplois de chacun. Mais je suis bien contente de ne pas mettre trompée. J'hoche affirmativement la tête quand ma vis-à-vis me demande si je suis bien l'écuyère de notre chef « En effet, mon maître est notre chef. Ça se passe bien avec la chevalière Théodora ? » Je ne suis pas du genre à aller rapporter, je n'aime pas les rapporteurs, mais si j'apprends que ça se passe mal pour Freya, j'irais sans doute en toucher deux mots à Vëlessia. En tant que chevalier – écuyer pour ma part – nos noms de famille n'ont plus grandes importances à partir du moment où nous intégrons les rangs de l'Ordre, cela vaut aussi pour les rangs de certains. Les princesses et princes ne peuvent plus hériter du trône de leurs parents, se devant de vouer leur vie au service de l'Ordre des chevaliers d’Émeraude. Pour ma part, je n'ai jamais eu aucune prétention aux héritages, n'étant pas la première née de ma famille, si je n'avais pas été futurement chevalier, je serais sûrement à l'heure actuelle mariée pour le bien de ma famille. Et franchement, ça ne m'emballe guère. Même si j'ai des réticences face à la fonction que je vais prendre d'ici deux ans, l'idée d'être mariée de force et non par amour me révulse. Au moins, grâce au fait que je fais partie des écuyers d’Émeraude, j'ai cette liberté de me marier avec celui que mon cœur choisira.

Freya, n'a pas répondu à ma question mais me l'a retourné. Pourtant, elle ne semble pas être de ces personnes à vouloir cacher des choses. Je hausse les épaules « Un livre sur le royaume des fées. Je ne sais pas trop, je pense que ça sera plus au titre. Mais sans doute des légendes ou quelque chose en rapport avec les royaumes. Et toi ? Tu ne m'as pas répondu. Quel est donc ce livre qui t'a fait prendre tous ces risques ? » Oui, j'ose insister, si elle ne souhaite vraiment pas répondre eh bien, elle n'y répondra pas et je cesserais de lui demander quel est donc ce livre qu'elle tient contre elle. Si je voyais le titre alors je ne serais pas obligée de poser la question, mais elle le tient de l'autre côté de la couverture. Je doute qu'elle s'intéresse à la magie noire. Tiens, ça me fait penser que cela pourrait être l'une des causes de l'épidémie qui sévit ou bien de l'arrivée de l'hiver. Même si ces deux choses peuvent être de simples coïncidences, des effets de la nature. Il n'est certes pas courant qu'une maladie se répande ainsi, mais ce n'est pas impossible et pas forcément dû à un être ayant de mauvaises intentions. Il est facile de nourrir des théories de complots, mais il faut savoir relativiser. Pourtant, nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas explorer toutes les pistes. Qu'elles soient naturelles ou magiques, nous devons découvrir comment la situation en est arrivée là et comment réussir à guérir les personnes infectées. Je trouve ça désolant que nous ne puissions rien faire avec nos dons de guérisons hormis soulager la douleur pour ces personnes malades, je doute que nous puissions les soigner.
roller coaster


Dernière édition par Isaiah G. Lancaster le Lun 2 Jan - 2:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse d'Émeraude
Messages : 113
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Mer 21 Déc - 7:01

Avec tous les secrets que la jeune Freya devait garder pour elle, elle n’était pas la personne la plus bavarde car elle sentait tout de même une certaine honte de devoir mentir à ceux qui devenaient proches d’elle. Tout de même elle commençait à sentir une certaine solitude et lorsque sa mère devait s’absenter c’était de plus en plus pénible pour elle de s’isoler dans les livres. Ils disaient bien des choses, mais assez difficile d’avoir une conversation avec ceux-ci et c’est cette relation humaine avec des personnes de son âge qui lui manquait un peu. En vieillissant elle s’en rendait compte. Allait-elle avoir cette discussion avec sa mère ? Non jamais de la vie, elle aurait beaucoup trop peur qu’elle ait de la peine à cause d’elle. Elle acceptait son rôle et l’importance de conserver sa présence secrète.

« En étant de nature plutôt solitaire, il y a eu quelques accommodations, car elle est très joviale et aime bien créer des liens puissants, mais nous le sommes présentement et ça va très bien et toi avec notre chef ? »

Freya était en effet, quelqu’un qui n’était pas cachotière, elle avait simplement oublier de répondre à la question, trop intriguée par ce qu’elle était venue chercher. En écoutant à nouveau sa question, un sourire se dessina sur ses lèvres.

« Désolé j’étais trop intrigué, un livre sur les malades graves et rares de nos ancêtres. En espérant que j’y trouverai une réponse pour aider les chevaliers. En fait cela m’inquiète beaucoup et j’espère pouvoir réduire le nombre de personnes qui souffrent. »

Dit-elle tout de même sure d’elle.

« En fait je cherche dans ses recueils pour le moment parce qu’après je tenterais une autre raison, une à la fois. Je tente de découvrir afin de faire de plus amples recherches »

Qui pourrait ne pas être dans l’ordre des recueils permis et cela sera peut-être trop dangereux d’en parler maintenant devant Isaiah car elle ne l'a connaissait pas assez et elle était tout de même l'écuyer de sa mère. Elle ne voulait pas que sa mère sache tout cela avant même de mettre son plan à exécution. Freya était travaillante, mais aussi prête à tout, donc si elle ne trouvait pas ses réponses dans les recueils permis elle irait dans la section défendue en secret, elle devrait se trouver un stratagème pour réussir à échapper à la surveillance, mais elle n'en était pas encore là

_________________

My family, Velessia, Morgane, Alice and Freya
They are the most precious person for me. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
écuyer d'émeraude
crédits : Eden Memories
race : Humain
royaume : Je réside à Émeraude mais je suis née dans le royaume de Perle
âge : 16 ans
métier : Écuyère de Vëlessia
Messages : 893
Âme-soeur : Elias Riversen

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Lun 2 Jan - 3:02

Petite aide fait grand bien.

J'ai la possibilité de bien m'entendre avec Vëlessia, même s'il nous arrive d'avoir des désaccords. Ai-je déjà levé le ton lors de l'une de nos conversations ? Oui, pour protester la plupart du temps. Mais Vëlessia étant mon maître, il lui arrive de me faire des remontrances. Mais peu souvent, car je m'applique à être une bonne écuyère. Cela ne veut pas dire que je respecte toutes les règles édictées. Il m'arrive plus d'une fois de me promener dans le château la nuit, que ça soit en compagnie d'Élias ou non. Même si c'est tout de suite plus agréable d'être en sa présence. Une aura lumineuse l'entoure depuis combien de temps. Devrais-je m'en inquiéter ? Je ne crois pas. Ça ne semble pas être malveillant. Suis-je la seule à le remarquer ? Je n'ose en parler à personne, même pas à mon maître, ayant la crainte d'avoir un peu honte si elle me disait que non. Est-ce mal si je suis la seule à le remarquer ? De toute façon, que signifie cette aura ? Il faudrait que je fasse des investigations sur ça, que ça soit via Vëlessia ou toute seule. Mais pas aujourd'hui, aujourd'hui il y a Freya et je ne la connais pas assez pour me confier à elle pour avoir son avis. Peut-être devrais-je en parler à Élias ? En même temps, c'est le premier concerné vu que cette aura l'entoure … Peut-être … sûrement … je ne sais pas trop. Je garde ces quelques interrogations au fond de mon esprit. J'aurais plus de réticences à en parler à Vëlessia si nous nous entendions pas. Certains écuyers n'arrivent pas à s'entendre avec leurs maîtres. Mais j'ai la chance de ne pas en faire partie.

« Même s'il nous arrive d'avoir par moments des désaccords. » ce qui peut arriver à tout le monde « Nous nous entendons bien. » A peine quelques mots pour décrire notre relation. Je n'irais certainement pas lui dire à quel point j'admire Vëlessia, qu'elle est mon modèle et que j'espère être un jour être une aussi bonne chevalière qu'elle. Cela ne veut pas dire que j'ai des vues sur son poste de chef de notre Ordre. Ce genre de responsabilité a plus tendance à me foutre la trouille qu'à me donner envie. Elle est, de mon point de vue, une excellente meneuse d'hommes, ce que je ne saurais l'être. Je n'ai pas son assurance, je sais que si je gagne en assurance je m'améliorais dans les arts du combat. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre alors que deux ans me séparent de mon adoubement, encore des lacunes à combler. Si j'avais plus d'assurance, plus confiance en moi, je réussirais sûrement plus facilement à manier l'arc sur un cheval. Que ça soit sur Fantôme ou sur un autre destrier, je n'arrive clairement pas à me sentir assez à l'aise une fois que j'ai un arc dans mes mains, pour me sentir assez assurée avec. Pourtant, avec les deux pieds à terre, je m'en sors plutôt bien …

Oh ! Elle aussi s'intéresse à ce qui se passe à Opale et dans les autres royaumes infectés ! En même temps, qui ne s'y intéresse pas ? Je sais que Vëlessia est inquiète et j'espère que la maladie continuera à nous épargner, malgré les rumeurs qui circulent sur notre royaume. Un sourire fleurit sur mes lèvres en entendant les mots qu'elle prononce. L'inactivité me ronge, je déteste ça, pas que je sois hyperactive, mais savoir que des gens souffrent et peut-être meurent à cause de ça et que nous ne pouvons rien faire … ça me tue ! J'aimerais pouvoir aller voir le roi et lui instiguer de nous faire aller à Opale, c'est tout de même là où tout a commencé ! Histoire que nous puissions prêter main-forte, que nous en sachions plus sur ce qui se passe, enquêter ne serait pas un mal, nous trouverions peut-être d'où vient cette maladie qui s'étend de royaume en royaume et puis, que les gens arrêtent de croire que ce qui se passe vient de nous ! Rester au château, je n'en peux plus ! J'espère que tôt ou tard Vëlessia finira par convaincre le roi de nous faire agir. « J'ai déjà un peu cherché de mon côté, mais je n'ai rien trouvé … Serais-tu d'accord que je t'apporte mon aide ? Deux esprits valent mieux qu'un ! » Je ne pense pas qu'elle refusera mon aide même si elle ne me connaît pas assez pour que nous soyons amies, après tout, moi aussi j'ai envie de découvrir ce qui se cache derrière cette épidémie ! Peut-être n'est-ce que la nature qui fait des caprices ? Ou bien les dieux ? Mais cela peut-être aussi le fait d'un habitant d'Enkidiev … dans tous les cas, je n'ai pas souhaité m'imposer, préférant proposer mon aide, c'est une meilleure approche que la première. L'autorité n'est pas trop mon truc et ça serait déplacé.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse d'Émeraude
Messages : 113
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Ven 6 Jan - 4:14

Freya était également une écuyère qui s’appuyait à en être une excellente car elle ne souhaitait pas que Velessia aprenne que celle-ci désobéissait. La fierté et la reconnaissance de sa mère était très important pour cette jeune elfe. De plus, elle tenait à conserver ce précieux lien qui avait été créer entre elle et Théodora. Cependant, les pulsions de découvertes et sa curiosité l’avait emporter sur la raison quelques fois, mais elle le gérait plutôt bien et le cachait également. Freya ne pouvait pas suivre le cours de ses pensées, mais elle n’aurait pu y répondre de toute façon car elle n’avait jamais rien ressentie de telle pour quelqu’un et n’avait jamais vu cette auréole étrange. Cependant, elle aurait pu lui conseiller d’en parler à Velessia car elle ne rirait pas de celle-ci et qu’elle répondrait probablement à sa question qui était légitime.

« Des désaccords arrivent à tout le monde, ça m’est arrivé aussi. L’important est que ça aille tout de même bien car nous passons beaucoup de temps en leur présence. »

Contrairement à sa compagne devant, Freya aspirait un jour à devenir la Chef de l’ordre et remplacer sa mère. Elle ne pourrait le faire présentement naturellement car elle ne possédait pas toutes les connaissances nécessaires et n’avait pas ses talents de meneuses, mais elle écoutait avec envie les histoires de sa mère ainsi que ses conseils pour savoir les façons de faire et les bonnes méthodes. Cependant, elle devait acquérir une meilleure force de frappe à l’épée et une meilleure endurance. Elle croyait bien qu’un jour elle serait capable d’avoir des atouts aussi puissants que sa mère sans être identique.

Elle souria en entendant la proposition de Isaiah. Bien sûr qu’elle voulait qu’elle l’aide. Elle tenait à son pays d’origine et elle ne comprenait pas ceux qui l’oubliait ou qui ne s’en souciait plus une fois partie de chez eux. Bien que Freya n’aie jamais grandit là-bas, ni même mit les pieds, elle avait un lien particulier avec ce peuple qui souffrait et qui avait ce malheur qui s’acharnait sur eux. Elle tenait à pouvoir les aider et à pouvoir trouver un moyen d’arrêter le tout. Peut-être que c’était son titre de princesse qui la retenait avec ses racines ou encore ses tantes qui venaient souvent les visiter ou encore qui faisait partie des chevaliers, mais bon impossible de se l’enlever de la tête.

« Oui bien sûr de l’aide ne sera pas de refus. Il faut arriver à trouver, je ne comprends pas ce qui arrive, je sais que surement plusieurs personnes ont dues passer par tous ses livres, mais je sais que la Chef n’est pas nécessairement une personne que l’on voit souvent par ici, alors peut-être que ses ouvrages qui sont rangées plus haut et moins accessible n’ont pas été lu et vérifier. »

Dit-elle en souriant un peu, elle la trouvait vraiment gentille et savoir qu’elle était quelqu’un qui respectait les autres et surtout qui se respectait elle-même et c’est ce genre de personne que Freya voulait autour d’elle.

_________________

My family, Velessia, Morgane, Alice and Freya
They are the most precious person for me. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche un livre - Isaiah G. Lancaster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» Fête du Livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legacy Of Enkidiev :: enkidiev :: Émeraude :: Le palais-
Sauter vers: