L'épidémie s'est étendue aux royaumes de Diamant, de Rubis et de Perle.
Toutefois, leurs frontières ne sont pas encore fermés, puisque la situation n'est pas encore aussi pire qu'à Opale.
Veuillez prendre cet avancement en compte lors de vos prochains rps

Si possible, veuillez favoriser les personnages masculins, les pvs et les scénarios lors de votre inscription. Merci!


La seconde intrigue est lancée! Rendez-vous juste ici pour plus d'informations.

Nous manquons cruellement de royauté, de peuple et de magie!
Veuillez privilégier ces groupes! Notez que si vous choisissez la chevalerie,

la royauté n'y est pas permise. Merci à vous <3 <3

Partagez | 
 

 Pratique qui peut être dangereuse - Alice Stark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse des elfes
Messages : 238
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Pratique qui peut être dangereuse - Alice Stark   Mar 22 Nov - 4:45

Freya était à nouveau à la salle d’entraînement, elle ne se lassait jamais de ses entraînements. Elle s’était levé tôt et avait décider d’aller au bain se purifier, qui avait alléger les muscles de ses corps qui était endolori de la veille. Elle avait énormément pratiqué, afin de devenir meilleure.

Elle était sortie du bain et avait sécher chaque partie de son corps afin d’enfiler une tunique plutôt légère qui était de couleur verte et avait choisi d’attacher ses cheveux en tresse qui lui tombait dans le dos, elle était beaucoup plus confortable pour se pratiquer ainsi. Freya était une jeune femme en devenir de quinze ans, qui devait toujours garder en tête que son identité devait rester confidentielle, les seules personnes avec qui elle pouvait être elle-même, était sa mère, lorsqu’elle était seule à seule, sa tante Alice qui était chevalier également. Elle était proche d'elle, mais pourrait le devenir plus. Maintenant qu'elle avati 15 ans, elle sentait plus le besoin de pouvoir se confier et surtout comprenait qu'il y a certain sujets qu'elle préfèrait aborder avec d'autres avant de le faire avec sa mère. Pour les autres personnes qui gravitaient autour de la jeune elfe, elle devait faire semblant d’être une étrangère, cependant des rumeurs circulaient comme quoi Freya était la jeune sœur de Velessia, tellement elle lui ressemblait.

Le plus grand rêve de Freya était d’être aussi bonne que sa mère avec les armes sinon meilleure et de maîtriser sa magie comme personne, mais bon c’était des rêves pour sa vie d’écuyère et futur chevalier. Cependant, son plus grand rêve est un jour de pouvoir aller visiter ses grands-parents dans son royaume d’origine qu’elle affectionne particulièrement. Freya était une des plus grandes lectrices du château et elle passait la plupart de ses temps libres dans cette immense salle remplie de savoir.

Freya était debout devant une cible et elle tenait des couteaux dans ses mains, c’était une arme qu’elle maîtrisait très bien. Elle les lançait avec une rapidité et une agilité déconcertante pour son âge. Cependant, afin de pratiquer quelque chose qu’elle maîtrisait moins bien, elle décida de les ramener à elle par le bien de la télékinésie, Cependant cela ne fonctionnait pas bien à chaque coup. Alors voilà qu’elle se pratiquait déjà depuis un bon moment, alors qu’elle avait perdu un peu de concentration elle fit voler un couteau un peu trop vite vers elle et de lança au sol juste à temps pour que le couteau l’effleure sur le bras l’écorchant au passage et aie se planter plus loin. Elle soupira longuement et regarda son bras là où le couteau avait fait une entaille peu profonde grâce à ses réflexes. Elle utilisa son pouvoir de guérison qui était très aiguisé et précis pour refermer sa plaie et se releva, elle alla chercher son couteau planté dans un mannequin de bois derrière elle et revenu en fixant de nouveau la cible.

« Cette fois-ci je vais l’avoir…je dois l’avoir sans risquer ma vie »

Elle lança de nouveau ses couteaux et aller se mettre derrière un mannequin de bois afin de se protéger et prit un long moment afin de faire un mouvement qui les ramèneraient, elle tentait de se concentrer ardemment sur cette tâche. Elle avait peur d'y laisser un membre car c'était un pouvoir qui lui causait d'immense mal de tête !


_________________

My family, Velessia, Morgane, Alice and Freya
They are the most precious person for me. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chevalier d'Émeraude

crédits : bazzart
race : Elfe
royaume : Emeraude
âge : 22 ans
métier : Chevalier d'Emeraude & l'une des Princesse des Elfes
Messages : 41
Âme-soeur : //
partie libre :

→ Glace : Baisse de température, rayons glacés, boule de glace etc. Quand la jeune femme est frustrée il lui arrive de faire baisser la température sans s'en rendre compte vu que son corps est plus résistant au froid qu'aux autres. Ce pouvoir est à double tranchant car il est presque impossible de réchauffer quelqu'un glacé en pleins coeur. C'est pour cela qu'Alice fait bien attention en utilisant ces rayons en pleins combat. De plus, utilisé en trop forte et grande quantité cela la vide de son énergie.



Les peurs principales d'Alice :

--> Perdre ses soeurs
--> Perdre la maîtrise de son pouvoir de la glace est blessé quelqu'un
--> Les insectes



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pratique qui peut être dangereuse - Alice Stark   Dim 8 Jan - 14:19


Pratique qui peut-être dangereuse
Alice & Freya


Alice s’était levée tôt ce matin-là, le besoin d’une bonne balade seule avec comme unique compagnon son cheval l’avait plus ou moins réveillé. S’étirant avant de sortir de son lit, l’elfe prit une simple tunique verte, tout en prenant deux dagues qu’elle dissimula dans ces bottes. La chevalière se sentait nue sans des armes sur elle, c’était devenu un besoin plus qu’une nécessité. La brune attacha sa longue chevelure en une haute queue de cheval afin d’être tranquille pour le reste de la journée. Ces oreilles pointues, montrant son origine au royaume des elfes, frissonnèrent au contact du vent quand elle sortit de sa chambre pour rejoindre l’écurie. Shadow sembla ravie de cette visite matinale et accueillit l’arrivée de sa maîtresse avec des hennissements de joie. Le sourire aux lèvres, la jeune femme caressa l’encolure de sa monture pendant plusieurs minutes. Après ces embrassades, la brune prit un seau d’eau et un deuxième remplit de grain pour nourrir sa monture pendant qu’elle s’occupait de le brosser. Une fois ceci fait, elle sortit de l’étable bride en main et monta avec souplesse sur son étalon.

Ce dernier trépignait d’impatiente et la jeune femme du le retenir de partir au galop jusqu’au franchissement du pont qui venait tout juste d’être descendu par les gardes. La chevalière salua ces derniers avant de relâcher son emprise sur le mord, autorisant ainsi sa monture à partir au galop. Sans se faire attendre, l’étalon partit au quart de tour et se lança à pleine vitesse dans une course folle. Le vent fouettant son visage, l’elfe ne put s’empêcher d’éclater de rire. Pendant plusieurs heures la jeune femme se promena dans les villages alentour d’Émeraude avec sa monture, avant de revenir au château.

Elle laissa sa monture au soin d’un jeune homme qui travaillait à l’écurie. Alice prit ensuite la direction de sa chambre pour prendre une nouvelle tunique, puis rejoignit les bains du château pour se purifier et se détendre. Malgré ces heures de balade, le château était encore à moitié endormi, elle se retrouva donc seule pour prendre son bain. La jeune femme fit quelques brasses avant de se laver et de profiter du masseur. Une fois la purification faite, la brune décida de faire un tour dans la salle d’entraînement pour dénouer ces muscles du bras avec son épée. L’elfe fit un petit détour vers les cuisines pour prendre quelques trucs à gringotter sur le chemin la menant à la salle d’entraînement. Son ouïe développée lui indiqua que quelqu’un s’entraînait déjà dans la salle, Alice fronça les sourcils quand elle reconnut l’énergie de sa nièce. Freya. Elle était la fille de sa grande sœur Vël, mais malheureusement pour les deux cette identité ne pouvait pas être révélée. La jeune femme savait à quel point ce secret était pesant pour les deux et voir sa sœur dans cet état lui pinçait toujours le cœur. Alice rentra donc dans la pièce en silence pour observer sa nièce qui s’entraîner seule et s’en son maître. Quand elle vit un couteau se dirigé un peu trop rapide en direction du mannequin, derrière lequel était caché sa nièce, la jeune femme réagit au quart de tour. Elle lança un rayon de glace en direction du couteau le stoppant net dans son élan. Posant les mains sur ces hanches, l’elfe se retourna vers l’écuyère le regard sévère. « Freya ! » Elle s’avança vers la jeune femme en devenir, les mains toujours sur ces hanches. « Qu’est-ce qui t’a pris de t’entraîner seule ? On ne teste pas des choses sans avoir quelqu’un avec soi, tu aurais pu te blesser. » Répliqua-t-elle la voix sévère, mais douce.


fiche créée par ms.palmer pour LoE seulement



_________________



   
« i will always protect the mankind. »
The man is afraid of the dark because he waits for the light to see▬stars can't shine without darkness

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse des elfes
Messages : 238
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pratique qui peut être dangereuse - Alice Stark   Lun 9 Jan - 7:01

Freya qui n’avait pas l’habitude de sonder les alentours, car elle se sentait en confiance dans le château puisqu’elle y avait grandi et qu’elle ne sentait pas ce besoin ne sentit pas l’approche de sa tante. Celle-ci se concentrait tellement sur ce qu’elle avait à faire qu’elle fit un énorme saut en voyant le couteau qui avait été vers elle arrêter sèchement dans les airs par de la glace. Elle sortit de derrière son mannequin de bois afin de mieux comprendre ce qui venait d’arriver, elle osa même y toucher. Puis elle fit de nouveau le saut en entendant sa tante prononcer son prénom. Elle se retourna se trouvant un peu moins brave devant celle-ci, car en plus d’être sa tante elle était un chevalier avant tout et elle lui devait de la respecter énormément. Puis sa tante lui posa une question avec sa mine sévère, mais son ton de voix si doux en même temps. Elle soupira un peu. Elle venait de se faire coincer à faire des pratiques de nature dangereuse ce n’était pas ce qu’elle avait eu comme plan en tête. Elle comptait se pratiquer en secret afin de perfectionner le tout et impressionner son maître et les membres de sa famille.
Elle sonda autour de la salle d’entraînement et à part quelques personnes qui travaillaient elle ne sentit personne qui faisait partie de l’ordre des chevaliers alors elle souria un peu à sa tante.

« Bonjour tante Alice »

Avait-elle dit de son plus beau sourire pour tenter de l’amadouer un peu, mais Freya n’était pas une jeune fille qui désobéissait souvent. En fait, elle était une elfe qui était plutôt dans le droit chemin et qui s’assurait que sa mère soit fière d’elle. Par contre, sa grande ambition de devenir comme sa mère et surtout de vouloir s’améliorer toujours entre chaque pratique avec son maître Théodora la rendait de plus en plus désobéissante. Elle avait tout de même une tête dure, mais aujourd’hui elle avait poussé l’audace lors de la pratique, car le niveau de dangerosité était immense. Elle s’affaira donc à tenter de répondre à chaque question que sa tante avait enfilée.

« Je m’entraîne régulièrement seule afin de devenir meilleure à chaque pratique que mon maître me fait et aussi pour démontrer que je suis une écuyère studieuse. Je veux m’améliorer alors c’est pour cela que je suis ici »

Oui elle venait d’avouer à sa tante que ce n’était pas rare qu’elle le faisait, mais elle n’était pas menteuse dans la vie, alors à quoi bon mentir. Elle savait également que dans l’ordre ce ne serait pas tolérer, alors elle tentait toujours de voir si sa tante allait lui laisser passer pour cette fois. Elle espérait, car elle n’avait pas envie de se faire réprimander elle détestait ça.

« Je tente simplement de réussir à maîtriser ce pouvoir. Je lance les couteaux super rapidement et avec une bonne agilité, mais je suis incapable de les faire revenir vers moi, tu as vu ? Je les reçois trop rapidement et dangereusement, je me suis dit que la pratique me permettrait de mieux le maîtriser. Mon pouvoir de guérison m’aide énormément alors je suis moins inquiète »

Affirma-t-elle avec un petit sourire sur sa dernière phrase, elle tentait vraiment d’adoucir le ton de sa tante. Est-ce qu’elle disait cela avec un brin d’insouciance ? Bien sûr malgré les leçons reçues de la part de son maître, de sa mère ainsi que lors de son passage en tant qu’élève, elle savait que son pouvoir de guérison était très développé d’ailleurs c’est celui qu’elle maîtrisait le mieux, alors cela lui permettait ses petits entrainements seuls, car elle se guérissait toujours seule. Par contre, le couteau que sa tante avait gelé avait bien failli la blesser gravement.

_________________

My family, Velessia, Morgane, Alice and Freya
They are the most precious person for me. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chevalier d'Émeraude

crédits : bazzart
race : Elfe
royaume : Emeraude
âge : 22 ans
métier : Chevalier d'Emeraude & l'une des Princesse des Elfes
Messages : 41
Âme-soeur : //
partie libre :

→ Glace : Baisse de température, rayons glacés, boule de glace etc. Quand la jeune femme est frustrée il lui arrive de faire baisser la température sans s'en rendre compte vu que son corps est plus résistant au froid qu'aux autres. Ce pouvoir est à double tranchant car il est presque impossible de réchauffer quelqu'un glacé en pleins coeur. C'est pour cela qu'Alice fait bien attention en utilisant ces rayons en pleins combat. De plus, utilisé en trop forte et grande quantité cela la vide de son énergie.



Les peurs principales d'Alice :

--> Perdre ses soeurs
--> Perdre la maîtrise de son pouvoir de la glace est blessé quelqu'un
--> Les insectes



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pratique qui peut être dangereuse - Alice Stark   Sam 18 Fév - 23:58


Pratique qui peut-être dangereuse
Alice & Freya


Cela ne faisait pas partie des habitudes de l’elfe d’observer en douce les personnes, espionner était un terme un peu plus approprié. Après avoir pris un bon bain et avoir déjeuné, la jeune femme avait sondée les environs afin de savoir lequel de ces frères ou sœurs d’armes étaient debout à cette heure afin de s’entraîner avec eux. Néanmoins, son attention se dirigea vers l’énergie familière de sa nièce. Freya était la fille cachée de sa grande sœur, cette dernière ne lui avait pas entièrement expliqué les divers événements qui avaient mené vers cette grossesse, mais cela importait peu pour la chevalière. La famille avait toujours été quelque chose de spécial et d’important pour elle, enfin presque toute sa famille. C’était uniquement pour satisfaire sa grande curiosité que l’elfe était allé voir Freya en douce. Alors qu’elle entrait tout juste dans la pièce, elle vit un couteau foncé droit vers sa nièce, par réflexe la jeune femme avait activité son pouvoir de la glace afin de stopper l’arme volante. Son ton s’était fait sévère, mais doux envers sa nièce quand elle prononça son prénom. Un petit soupir s’échappa de ces lèvres tandis qu’elle fit rouler ces épaules pour se tendre. Ces émotions avaient un important impact sur son pouvoir de la glace, elle devait faire attention. En effet, Alice ne ressentait que rarement le froid et n’avait donc pas consciente quand son pouvoir était active ou non.

« Aussi incorrigible que ta mère à ce que je vois » répliqua la tante tendrement tout en se dirigeant vers sa nièce. Ces oreilles pointues s’étaient légèrement rabattues à l’entente de son suffixe familiale, elle vérifia rapidement que personne n’était dans les alentours. Les origines de Freya étaient un secret qui se devait d’être gardé pour le moment et Alice n’avait aucune envie que sa grande sœur, qui était la chef des chevaliers, et sa nièce ne se retrouvent dans une situation inconfortable. Une fois à la hauteur de la brune, la jeune femme lui ébrouffia les cheveux avec un grand sourire sur ces lèvres avant de lui mettre une petite pichenette sur son front.

« S’entraîner est une bonne chose, mais un chevalier n’est pas un solitaire jeune fille. Je t’assure que ton maître serait ravi de te voir travailler aussi durement, mais ne le fait pas seule. »

Malgré son air qui se voulait sévère, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de sourire. Alice avait été exactement pareille quand elle était encore écuyère. L’envie d’être la première pour rendre fière sa grande sœur, Vel. Ces années de plus qu’elle avait sur sa nièce lui avaient appris que l’on progressait toujours mieux avec d’autres personnes que seule. Les chevaliers d’émeraude étaient une vaste famille qui s’entraidait, aucune honte ou aucun secret, ou presque, n’avait lieu d’être au sein de ce groupe.

Alice roula des yeux devant l’inconscience de Freya. « Ton pouvoir de guérison ne te servira à rien si le couteau arrive dans des zones vitales. » Commença-t-elle avec dureté. Elle ne comprenait pas que sa nièce n’est pas pensée plus sérieusement à cela. Un petit soupir s’échappa des lèvres de la jeune femme qui alla s’assoir au fond de la pièce. Son pouvoir de glace s’activa de nouveau pour faire apparaître un mur de glace allant jusqu’au-dessus de la taille de sa nièce. Cette dernière pourrait continuer de lancer et les projectiles n’atteindront pas les parties vitales, sauf la tête mais Alice ne comptait pas laisser une telle chose arriver. « Vel me tuerait si elle apprenait que je te laissais faire tes bêtises… montre-moi ce dont tu es capable, écuyer. » Finit-elle de dire avec un clin d’œil en direction de Freya.


fiche créée par ms.palmer pour LoE seulement



_________________



   
« i will always protect the mankind. »
The man is afraid of the dark because he waits for the light to see▬stars can't shine without darkness

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse des elfes
Messages : 238
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pratique qui peut être dangereuse - Alice Stark   Lun 20 Fév - 5:31


Freya avait tellement été certaine d’être seule que son cœur avait pris quelques secondes avant de revenir à son rythme normal. Freya non plus n’était pas une personne qui aimait espionner, car elle considérait que chaque personne avait droit à sa vie privée. Quelques fois ,il lui était arrivé d’espionner sa mère dans ses entraînements ou encore dans d’autres moments. Elle était capable de se faire discrète, mais c’était très rarement, c’était simplement pour un jour lui ressembler et peut-être prendre sa place à la tête de l’ordre lorsqu’elle prendrait sa retraite…en fait elle ne pouvait s’imaginer vivre sans sa mère alors encore moins imaginer prendre sa place par la mort. En entendant sa tante, elle souria un peu et la regarda et dit tout aussi doucement.

« Je dirais plutôt persévérante et travaillante comme ma mère »

Avait-elle répliqué toute souriante, après s’être assurée de nouveau que personne ne serait dans les environs et que son secret serait encore conservé. Plus elle vieillissait plus la jeune fille trouvait cela difficile de cacher toujours qui elle était réellement. Elle aimait de plus en plus, passer des moments avec sa mère loin et seule ou encore avec ses tantes, car elle pouvait être elle-même. Elle avait tendance à avoir des passions solitaires comme la lecture et la nature. Elle passait des longues heures seule lorsqu’elle n’était pas avec son maître, c’était plus facile pour ne pas toujours songer à ne pas dévoiler qui était sa mère. Elle souria encore à sa tante qui avançait vers elle, elle rigola de la voir lui ébouriffer les cheveux, puis la regarde après la pichenette sur le front. Elle écoutait attentivement ce qu’elle lui dit et perdit un peu son sourire. Elle était de nature solitaire et c’est une difficulté qu’elle devait rencontrer à chaque moment.

« Je sais que ce n’est pas solitaire un chevalier, mais pour ma part c’est plus facile d’être solitaire dans ma situation. »

Bien sûr qu’elle faisait partie de l’Ordre et qu’elle adorait le fait. Son secret lui pesait lourd surtout par ces moments-ci, car elle comprenait que son secret était en fait un mensonge envers tous ceux que Freya côtoyait régulièrement, comme son maître Théodora, sa copine Isaiah, de qui elle était le plus proche. Freya avait un peu mis la faute sur son secret, mais elle voulait aussi impressionnée et être la meilleure, elle se mettait cette pression pour impressionner sa mère et son maître et également, que la journée ou tout le monde découvrirait qui elle est que les personnes voient en elle une battante comme sa mère plutôt qu’une écuyère normale que personne ne connait trop par sa normalité. Sa mère lui avait souvent dit que sa tante Alice était une fonceuse et qu’elle tenait ça d’elle, mais bon, elle prenait très au sérieux ce que sa tante lui disait. Si ça n’avait pas été elle, elle ne lui aurait jamais répondu, doucement, mais jamais elle n’aurait osé, connaissant son rôle et sa place. Lorsque le ton d’Alice changea pour autoritaire à dure, Freya perdit le dernier petit sourire qui flottait sur ses lèvres, elle comprit immédiatement que sa tante n’était pas très fière de son assurance, elle avait une immense confiance envers son pouvoir. Elle avait baissé un peu la tête et affirma, moins sure d’elle tout à coup.

« Je ne l’avais pas vu de ce sens, je réussissais toujours à me soigner même si c’était un peu plus grave. Je suis désolé. »

Elle regarde sa tante aller plus loin et faire apparaitre le mur de glace. Elle souria un peu devant ce mur de glace.

« Ce pouvoir me serait bien utile, comme ça je pourrais mieux me pratiquer et surtout ne pas risquer de me blesser inutilement »

Dit-elle tout souriante, ensuite elle écouta ce qu’elle dit et eut un petit moment d’inquiétude. Il ne fallait pas que sa mère apprenne cela. Elle lui ferait un sermon, cela n’arrivait pas souvent à Freya de se faire sermonner, mais sa mère savait se montrer dure envers elle et elle n’avait pas du tout envie. Elle prit sa voix douce et lui dit doucement.

« Si elle ne le sait pas, elle ne pourrait pas te tuer. »

Dit-elle sans la quitter des yeux, en voulant lui dire, si tu ne le dis pas elle ne le saura pas. Elle n’était pas de nature rebelle, mais sa naïveté lui faisait souvent faire des actions qui pouvaient la mettre en danger involontairement. Elle acquiesça à la demain de sa tante et souria après son clin d’œil.

« Oui Chevalier Alice »

Avait-elle dit en souriant, puis elle se replaça derrière le mur de glace. Elle lança avec agilité, rapidité et surtout une extrême facilité les couteaux avec lesquels elle se pratiquait. Il atteignit tous sans exception la cible au centre, à quelques millimètres les uns des autres. C’était là que le tout se corsait. Elle devait les faire revenir. Ce pouvoir lui donnait véritablement du fil à retordre. Elle se concentra et son visage passa du sourire de voir ses couteaux là-bas dans le centre à celui d’une concentration extrême. Elle fit voler le premier couteau jusqu’à elle avec une certaine rapidité, mais elle réussit à l’attraper doucement par le manche. Avec le deuxième cela fonctionna à merveille. Cela se corsa avec les deux derniers. Elle tenta d’en rappeler seulement un, mais les deux derniers revenus vers elle avec une vitesse supérieure, elle se pencha pour ne pas les recevoir sur elle et soupira. Elle détestait avoir cette faiblesse devant sa tante, au moins son maniement de couteaux était excellent. Elle regarda vers celle-ci.

_________________

My family, Velessia, Morgane, Alice and Freya
They are the most precious person for me. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pratique qui peut être dangereuse - Alice Stark   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pratique qui peut être dangereuse - Alice Stark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Plante dangereuse
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legacy Of Enkidiev :: Émeraude :: Le palais :: Salle d'entrainement-
Sauter vers: