L'épidémie s'est étendue aux royaumes de Diamant, de Rubis et de Perle.
Toutefois, leurs frontières ne sont pas encore fermés, puisque la situation n'est pas encore aussi pire qu'à Opale.
Veuillez prendre cet avancement en compte lors de vos prochains rps

Si possible, veuillez favoriser les personnages masculins, les pvs et les scénarios lors de votre inscription. Merci!


La seconde intrigue est lancée! Rendez-vous juste ici pour plus d'informations.

Nous manquons cruellement de royauté, de peuple et de magie!
Veuillez privilégier ces groupes! Notez que si vous choisissez la chevalerie,

la royauté n'y est pas permise. Merci à vous <3 <3

Partagez | 
 

 Rencontre nocturne [SUJET LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fermière / Éleveuse de chevaux

crédits : Zuz' (vava) et annaëlle (signa')
race : Fée ayant perdu ses ailes depuis longtemps.
royaume : Originaire du royaume des fées, mais réside à Émeraude.
âge : 23 ans .
métier : Fermière, jardinière et éleveuse de chevaux.
Messages : 584
Âme-soeur : Un certain éleveur de chevaux qui habite loin, en plus d'être promis à une autre.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Rencontre nocturne [SUJET LIBRE]   Mar 17 Jan - 16:34

Rencontre nocturne
Rosy & pseudo
Une autre journée tranquille, passée à travailler sur ma ferme. Tellement tranquille que j'avais pris bien du retard dans mes tâches quotidiennes, ce qui expliquait ma présence extérieure à une heure aussi tardive. En effet, afin de rattraper le retard que j'avais pris ce matin, j'étais maintenant forcée de rester auprès de mes chevaux malgré la nuit tombée. Bien sûr, j'aurais pu me contenter d'aller dormir et les brosser demain matin, mais je refusais qu'ils passent ne serait-ce qu'une seule journée sans leur toilette quotidienne. Pas que ce soit absolument nécessaire. Seulement, je savais à quel point mes chevaux adoraient ce genre de traitement. Je terminai donc en vitesse, démêlant chaque crinière et curant chaque sabot, avant de me diriger enfin vers ma petite maison en pierres. Une habitation modeste, mais que j'avais rénnové de mes propres mains. Avec mes champs et mon élevage, il s'agissait de l'une de mes plus grandes fiertées! Mais ça, je ne le disais à personne. Je n'avais jamais aimé me vanter. Toutefois, rien ne m'empêchait de m'arrêter quelques fois pour contempler le fruit de mon dur labeur, comme je le faisais maintenant. Un dernier moment de calme avant que des foulées pressées ne se fassent entendre. Elles venaient de la route qui passait près de chez moi et, vu les hennissements que mes protégés commençaient à pousser, je savais qu'un cavalier s'approchait rapidement de chez moi. En temps normal, je me serais approchée du chemin de terre afin d'aller saluer ce promeneur nocturne. Mais, vu la situation actuelle, je préférais rester sur mes gardes. Ainsi, je décidai de rentrer tout simplement chez moi, lorsqu'un bruit étrange retentit. Un galop précipité, puis le son d'une planche de bois que l'on fracasse. Inquiète, je me retournai rapidement pour constater qu'une de mes juments avait décidé de sauter par-dessus la clôture pour aller rendre visite au cavalier.

Donc, sans même réfléchir, j'attrapai rapidement une corde qui trainait au sol et je la nouai pour en faire un lasso avant de m'élancer à la suite de l'animal en fuite. Ce fut une course périlleuse vu la noirceur. Mais, au bout de quelques minutes, j'arrivai enfin au bord de la route pour tombez nez à nez avec le fameux cavalier qui du arrêter brusquement sa monture afin de ne pas me piétiner. Seulement, il n'y avait aucun signe de ma jument qui devait s'être enfuie je ne sais trop où, alors j'étais bien trop nerveuse pour m'inquiéter de la situation. Le fait que je venais de passer près de la mort était le cadet de mes soucis. « Uhm... excusez-moi, monsieur ou... madame? » Commençai-je, incertaine. La silhouette qui me faisait face était entièrement cammouflée dans une grande cape, si bien qu'il m'était impossible de savoir à qui je m'adressais. « Auriez-vous aperçu une jument grise sur cette route? »

_________________


Broken Wings
I won't be another flower, picked for my beauty and left to die. I'll be wild, difficult to find and impossible to forget.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier d'Émeraude

crédits : Gentleheart
race : Humain
royaume : Diamant d'origine, Émeraude de cœur
âge : Trente ans
métier : Chevalier d'Émeraude
Messages : 238
partie libre :

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne [SUJET LIBRE]   Mar 7 Fév - 0:56

Rencontre nocturne
“Rosy D. Kane & Merwan Blake”
Patrouiller les terres d’Émeraude afin de m’assurer qu’il n’y a pas de cas de malades sur le territoire fait partie de mes nouvelles tâches. C’est assez récent en fait, ayant encore du mal à me faire à cette routine adoptée aux vue des circonstances. Je passe ainsi la journée à cheval, parcourant bon nombre des villages des alentours du château avec l’aide de mon brave et fort étalon noir. Il semble infatigable, ce que je ne suis malheureusement pas. Je prends un peu de retard lorsque je m’intéresse à une rumeur courant dans un village près de la frontière sud. Je m’assure que le bruit qui cours n’est pas véridique. Je suis heureux que tout soit faux, mais cela m’occupe toute l’après-midi. Je n’ai ainsi pas pu compléter le territoire qui m’a été assigné à patouiller pour aujourd’hui. Cela m’énerve un peu. Je remonte en selle et m’enroule dans ma cape pour que la cuirasse des chevaliers d’Émeraude disparaisse à la vue de tous. Je ne souhaite pas être apostrophé sur le chemin du retour. J’ai encore beaucoup de route à faire et la nuit est déjà bien entamée. Je dois me rendre à l’évidence que si je veux rejoindre ma couche, je dois pousser mon étalon dans un gallot soutenu. Lorsque je lui donne l’ordre, il s’élance à toute vitesse, le vent fouettant mon visage. Je me concentre sur le chemin en face de moi, empruntant les routes de terre des fermes. Elles sont les plus pratiques pour éviter les obstacles, bien qu’il demeure un risque de croiser des gens du peuple. Je prends la chance tout de même, poussant le cheval à toute vitesse et le gardant à droite du chemin pour éviter de monopoliser toute la largeur de la route. La tête de mon étalon se secoue quelque peu en entendant des hennissements au loin. Pour le maintenir calme, l’une de mes mains plonge dans sa crinière, atteignant son encolure robuste. Il se redresse presque aussitôt et je garde le contact pour le maintenir discipliné. Ce n’est pas le moment de me faire désarçonner de son dos si l’énervement ou la peur le gagne. De toute façon, je m’éloigne peu à peu de l’autre cheval. C’est alors qu’une silhouette apparaît brusquement dans le chemin. Je tire sur les rênes et le geste crée l’inévitable. L’étalon tente de s’arrêter brusquement en enfonçant ses sabots dans la terre malléable. Il termine son freinage en s’élevant quelque peu sur ses pattes arrières. J’arrive à demeurer sur son dos le temps qu’il se calme sous une pression ferme de ma part et retombe finalement sur ses quatre pattes, haletant des suites des nombreux efforts que je lui ais demandé avant cet arrêt subit. Je m’assure qu’il ne s’emballera pas une seconde fois en gardant les rênes bien solidement dans ma main. Il baisse alors l’encolure et relâchent ses muscles, ce qui me pousse à me calmer moi aussi. Je vois enfin la jeune femme que j’ai presque écrasé. Elle s’adresse à moi dans une excuse. Je suis plutôt celui qui devrait le faire. J’ouvre la bouche pour m’exprimer lorsqu’elle me demande si j’ai aperçu une jument grise. J’hausse les sourcils. Afin d’éviter toute confusion dans cette conversation, je retire la cape camouflant ma cuirasse sertie d’émeraudes et je me penche pour que mon visage lui soit visible sous les reflets de la Lune.

« Se serait plutôt à moi de m’excuser, madame. » Je lui dis d’abord, le regard sincère. Je savais bien que cela allait m’arriver à la vitesse que je poussais mon cheval. « Je suis le Chevalier Merwan Blake. » Je me présente ensuite pour la rassurer sur mon identité. « Je n’ai pas vue de jument sur la route, mais j’en ai entendu une. Je peux vous conduire dans sa direction, cela sera plus rapide qu’à pieds, je vous assure. » Je lui propose en lui tendant une main, pour qu’elle grimpe derrière moi sur mon étalon.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre nocturne [SUJET LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pluie tombe [Libre au Clan]
» Règles de la section
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» L'Atelier de Cinéma [Sujet Libre]
» Drôle de rêve [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legacy Of Enkidiev :: Émeraude :: Ailleurs :: Les villages-
Sauter vers: