L'épidémie s'est étendue aux royaumes de Diamant, de Rubis et de Perle.
Toutefois, leurs frontières ne sont pas encore fermées, puisque la situation n'est pas encore aussi pire qu'à Opale.
Veuillez prendre cet avancement en compte lors de vos prochains rps

Si possible, veuillez favoriser les personnages masculins, les pvs et les scénarios lors de votre inscription. Merci!


La seconde intrigue est clôturée ! Rendez-vous juste ici pour le résumé. Merci d'en prendre compte dans vos rps ^^

Si vous choisissez la chevalerie, la royauté n'y est pas permise. Sauf bâtardise. Merci à vous ♥ ♥

Partagez | 
 

  All have the right to live (Freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

crédits : Tumblr & Gritsou
race : Sholienne
royaume : Née à Turquoise, sinon elle n'en a pas vraiment
âge : 25 ans
métier : Esclave
Messages : 29
partie libre :

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: All have the right to live (Freya)   Ven 31 Mar - 3:03

Les statuts sociaux sont souvent injustes lorsqu'on regarde les pauvres et les riches. Les gens ayant une bonne fortune sont souvent hautains, le menton relevé et regardant les gens de haut. Les pauvres, quant à eux, sont souvent altruistes, car ils savent ce qu'est la misère, ce que cela fait de n'avoir rien et de survivre à ce monde. L'écart est trop grand pour permettre une bonne cohabitation entre les deux. Aujourd'hui, le chariot du Maître s'arrêtait près d'une auberge que l'esclave connaissait bien. Elle était simplement assise, les pattes contre elle-même. Shayanne s'était transformée en chat domestique à la demande de son Maître lorsqu'ils avaient quitté la ville voisine. Elle ne pouvait pas discuter ses ordres alors elle s'était docilement transformée pour ensuite être enchaînée pour éviter sa fuite. Cette forme animale permettait à son supérieur d'être en pleine possession de qui elle était et de pouvoir la surveiller près, mais cela avait également la faculté d'éviter d'éveiller les soupçons l'entourant et de passer sous la supervision d'autrui. Le Maître lui permit de retrouver forme humaine lorsqu'il avait terminé de payer ses nuits dans cette auberge. La jeune femme fut libérée de ses liens et elle sauta agilement sur le sol. Tranquillement, elle retrouvait forme humaine et elle récupéra ses vêtements afin de s'habiller. Sans un mot de plus, l'homme regagna l'intérieur où il allait certainement oublier ses misères dans l'alcool, liquide diabolique. La jeune femme le regarda disparaître en serrant les doigts contre ses paumes, formant ainsi deux poings. Elle s'était tout de suite adoucie lorsqu'elle l'avait vu disparaître derrière les portes. Son regard se porta alors un peu à l'opposé. Elle remarqua bien vite l'activité des gens, autant les fermiers, les femmes, quelques marchands.

Prenant une grande inspiration, la demoiselle se mit à marcher en direction de ces gens. Elle n'avait que quelques pièces à peine dans les plis de sa robe. C'est tout ce que son Maître lui donnait afin d'éviter que son "objet" ne tombe malade ou pire, "qu'il" meurt. Shayanne lui rapportait trop pour qu'il prenne un tel risque. Néanmoins, il n'était pas assez attentionné pour veiller à ce qu'elle mange à sa faim. L'esclave demeurait alors chétive, trop mince même pour plusieurs personnes. Elle ne se plaignait jamais à personne de sa situation, car elle doutait que quelqu'un puisse vraiment faire quelque chose pour elle. La jeune femme était sous l'emprise de cet homme depuis trop longtemps. Sa vie d'esclave avait débuté avant lui. Elle avait été ravie à ses parents très tôt dans sa vie, mais le pire était qu'elle se souvenait encore de la mort de sa mère. On l'avait tué devant ses yeux avant qu'elle ne se fasse enlever. Les Sholiens étaient recherchés par ces hommes à cause de leurs talents naturels pour la magie. Ils espéraient donc pouvoir trouver quelques perles rares. Au début, le Maître de Shayanne croyait qu'elle était bonne à rien, mais lorsque son pouvoir de psychométrie s'est réveillé, il a changé d'avis. Néanmoins, il restait mécontent que celui-ci ne puisse pas se déclencher lorsque sa propriétaire le désir. C'était à chaque fois jouer à la roulette russe autrement dit.

La jeune femme continua son chemin jusqu'à arriver près des fermes. Ses yeux tombaient sur certaines personnes, surtout des hommes avec leur faux en train de récolter leur plantation. Ne voulant pas les déranger, Shayanne continua de marcher encore une dizaine de minutes avant de s'arrêter. Elle venait d'entendre un drôle de son. Doucement, elle laissa son ouïe prendre le devant sur ses yeux et ses pas se dirigeaient vers un buisson de taille moyenne. Calmement, elle s'accroupit et ouvrit le feuillage. Elle fut surprise de constater la présence d'un petit animal à fourrure moyenne. La demoiselle le prit dans ses bras sans grande résistance de sa part. Curieuse, elle le regarda doucement jusqu'à ce que son regard devienne plus soucieux. Dépendant d'où elle mettait les mains, le pauvre petit chat émettait des sons plaintifs. Elle regarda ses doigts suite à une drôle d'impression au toucher. Son coeur manqua un battement. Il y avait bien du sang sur ses doigts! Malheureusement, Shayanne ne possédait aucun pouvoir de guérison. La panique commença légèrement à la gagner et elle se dirigea tout de suite avec le pauvre animal en direction des marchands. D'une voix douce, mais assez claire pour qu'on puisse l'entendre, la jeune femme se mit à répéter plusieurs fois : " - S'il vous plaît! est-ce que quelqu'un est un magicien? ce chat a besoin de soins! " Quelques regards furent glissés sur elle, mais personne n'était venu vers elle avec une réponse positive. Elle ne se découragea guère face à ce silence et continua de clamer la même phrase plusieurs fois avec l'espoir que quelqu'un lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
écuyer d'émeraude
race : Elfe
royaume : Émeraude
âge : 16 ans
métier : Écuyère d'Émeraude, princesse des elfes
Messages : 258
partie libre : Ma mère demeure la personne la plus importante pour moi, mais je ne peux laisser libre court à notre relation en public car cela pourrait me mettre en danger...je comprends, mais j'aimerais tant ne plus avoir à y penser !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: All have the right to live (Freya)   Sam 1 Avr - 7:53

ALL HAVE THE RIGHT TO LIVE × ft. SHAYANNE & FREYA

Freya était une demoiselle qui était dans l’ordre des chevaliers d’émeraude. Elle était en fait une écuyère qui devait servit son maître d’arme avec des formules de politesse. Cependant, jamais elle ne pouvait concevoir que des personnes traitent mal un animal, alors imaginez un être humain. Freya était venue au marché afin de vaincre sa peur de la dernière fois.

Freya était habiller légèrement, elle tenait sa boursette et avait de camoufler dans ses vêtements des armes qui lui serviraient à se défendre si quelques choses arrivaient. Elle était venue avec son beau cheval Cacao. Rendu dans le marché dans la capitale, elle descendit de Cacao et marcha en la tenant par la bride. Sa jument, marchait docilement derrière sa maîtresse tout simplement heureuse de s’être promener jusqu’ici. Après quelques minutes elle avait rapidement fait ses achats, et retournait tranquillement vers la forêt afin de retourner au château. Elle était nerveuse et ne cessait de sonder autour d’elle. Freya qui était à l’opposé de celle-ci avait fait quelques pas avec sa jument avant d’entendre une demande au sujet d’un chat blessé. Freya était une bonne guérisseuse et ça faisait partie de sa vie et surtout de son éducation d’aider toute personne qui en faisait la demande. Alors elle ordonna à Cacao d’arrêter d’avancer.

« Arrête Cacao, une personne demande notre aide. »

Elle débarqua et avança vers la voix, afin de voir qui demandait son aide. Surtout que c’était au sujet d’un chat. Alors elle s’approcha doucement. Elle trouvait aberrant que personne ne s’adresse à la jeune femme qui demandait de l’aide et encore plus que personne ne tente de l’aider. Freya s’arrêta près d’elle.

« Bonjour Mademoiselle, je peux vous aider ? »

Elle souria, elle portait oui une tunique simple, mais le logo des chevaliers était apparent, elle ne voulait plus avoir l’air de rien afin de ne pas se faire attaquer comme lors de sa dernière visite. Elle souria un peu en la regardant, voulant voir si elle accepterait son aide ou non. Elle se doutait bien que oui, alors selle avait ses mains libres pour pouvoir aider rapidement. À son premier coup d’œil le chat était plutôt mal en point, alors elle se doutait bien qu’elle devait faire très attention et surtout le faire rapidement sinon la vie quitterait le chat et elle n’y pourrait plus rien. Son sourire était radieux et surtout très sincère, Freya avait le don de mettre en confiance rapidement.
code by lizzou × gifs by tumblr





_________________

My family, Velessia, Morgane, Alice and Freya
They are the most precious person for me. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
 
All have the right to live (Freya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» XBOX LIVE NHL12
» Ghost in the shell : un remake en live ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legacy Of Enkidiev :: Émeraude :: Capitale :: Le marché-
Sauter vers: